CRPP Coaching 

Bienvenue

Qu'est-ce que le Burn Out ?

Le Burn Out est un phénomène d'épuisement qui se traduit par un mal être physique, mental et émotionnel. Bien que les parents puissent être touchés par le Burn Out parental ou le Burn Out familial, le syndrome est majoritairement lié au monde du travail. Il est également tout à fait différent de la dépression ou du surmenage.

Le terme Burn Out provient de l'anglais et signifie littéralement "se consumer de l'intérieur". La traduction française est "syndrome d'épuisement professionnel". 


On ne sombre pas ainsi dans le Burn Out du jour au lendemain. C’est un mal qui s'installe progressivement, un processus lent, insidieux et sournois. 


Il est donc important de l'identifier rapidement, d'évaluer son niveau et de la traiter au plus vite.

Qui peut développer un Burn Out ?

Vous, moi, vos employés, tout le monde ! Personne n'est à l'abri ...

Hommes et femmes en sont touchés en proportions presque égales. De plus, aucune catégorie d’âge n’a été définie comme étant plus à risque.

Il provient le plus souvent d’une surcharge de travail ou d'un surinvestissement. 

L’équilibre entre vous-même et la situation au travail n'est plus respecté et la situation s'empire jusqu'à aboutir à une situation inextricable.


La plupart du temps, les personnes souffrant de Burn Out n'en sont pas conscientes et quand elles réalisent la situation, elles tiennent toujours le même discours "je n'ai rien venu venir !!!"

Symptômes du Burn Out

Le burn out est un mal multifactoriel, c'est à dire que les personnes souffrant d'un des symptômes compris dans la liste annexe ne sont pas forcément en situation de burn out. 

Par contre, si plusieurs de ces signes se manifestent simultanément, il est peut-être temps de se poser la question.

En plus de tous les symptômes physiques, la culpabilité est un des effets néfastes de ce syndrome.

Traitement du Burn Out

Guérir l'épuisement au travail est heureusement possible. 

Une prise en charge individuelle du travailleur en Burn Out doit être mise en œuvre et adaptée selon la sévérité des symptômes constatés.

La première mesure à prendre est de stopper le travail dans le cadre d'un arrêt-maladie prescrit par son médecin traitant ou un médecin du travail. Le but est tout simplement de permettre à la personne de s'éloigner du lieu professionnel et de ses contraintes afin de lui permettre de se reposer et de récupérer. 

Un Burn Out sévère s'accompagnant potentiellement d'un risque dépressif, voire suicidaire, cette prise en charge thérapeutique doit nécessairement être menée par un professionnel de santé formé à la psychopathologie : médecin du travail, généraliste, psychiatre ou psychologue clinicien. La prescription – de la durée la plus courte possible – d'un médicament antidépresseur peut être envisagée.


Le coaching permet à la personne convalescente de faire "un travail sur soi" en amont de la reprise et lors de la reprise. Après la phase d'arrêt et de ressourcement vient la préparation du retour à l'emploi.


En effet, la personne victime d'un Burn Out éprouve généralement des craintes de ne pas se montrer à la hauteur de ses capacités antérieures, d'être jaugée par ses collègues et supérieurs hiérarchiques, et forcément de rechuter.


Il est recommandé que la reprise du travail soit progressive et un passage par un temps partiel thérapeutique évolutif (30 %, puis 50 %, enfin 70 %) est envisageable et conseillé. 

Mieux vaut prévenir que guérir !

Tant pour le travailleur que pour l'employeur, l'idéal est de dépister les signaux d'alerte et de prévenir la chute vers un Burn Out sévère.

Le rôle du coach est donc de prévenir les comportements et sabotages qui seraient susceptibles de faire basculer la personne, avant qu'il ne soit trop tard.

Des séances individuelles, des concertations tripartites et des ateliers peuvent réduire les risques de manière significatives en aidant les travailleurs à rééquilibrer leur travail et leur vie privée.